Econo-Ecolo
    >> 1ère visite

Restaurants japonais Vannes Morbihan

La cuisine japonaise connait une forte popularité et nombreuses sont les personnes à raffoler des suchis et autres plats typiquement japonais. Aussi, retrouvez sur cette page notre série de conseils à ce sujet ainsi qu'une liste de restaurant japonais à Vannes à même de répondre à vos besoins.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
L'Escale
(029) 747-5749
60 avenue Verdun
Vannes, Morbihan
 
Café du Poids Public
(029) 747-2591
17 place Poids Public
Vannes, Morbihan
 
Café de La Poissonnerie
(029) 747-1558
21 place Poissonnerie
Vannes, Morbihan
 
Metal Piment (SARL)
(029) 742-6246
31 rue Ferdinand Le Dressay
Vannes, Morbihan
 
Le Regence
(029) 754-2525
27 rue Halles
Vannes, Morbihan
 
MADEC (EURL)
(029) 754-0176
28 avenue Favrel et Lincy
Vannes, Morbihan
 
Chaucha Antoine
(029) 762-2335
55 rue 2 Frères Texierue La Houlle
Vannes, Morbihan
 
Hôtel Au Relais du Golfe
(029) 747-1474
10 place Gén de Gaulle
Vannes, Morbihan
 
Café de la Mairie
(029) 747-2089
22 place Maurice Marchais
Vannes, Morbihan
 
Coupole (La)
(029) 763-4289
centre cial Kercado
Vannes, Morbihan
 

La gastronomie japonaise responsable, c'est possible !

Cette aveugle consommation japonaise vide la Méditerranée de thon rouge à hauteur des trois quarts des prises. Heureusement, un cuisinier japonais responsable s’installe doucement dans le monde. Après l’Australie et l’Angleterre, Kyoichi Kai propose enfin le premier restaurant japonais de la capitale française attentif à l’origine de ses matières premières.

La mention : "Le thon rouge est une espèce menacée, c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de ne pas en servir dans notre restaurant". est indiquée sur un coin du menu, ce qui a pour but de sensibiliser les consommateurs aux dégâts écologiques d’une consommation irresponsable.

Ce restaurant propose une carte assez large où les sushis sont faits avec du maquereau, du crabe ou encore du saumon d’élevage et ne représentent pas la majorité des plats. On y trouve également du tempura de gambas à la mayo épicée, du carpaccio de saumon soja-sésame-yuzu, du lieu noir mariné au miso blanc, du crabe mou frit aux algues, etc.

Pour en savoir plus : Source originale, liens et informations complémentaires ...

Lire la suite de l'article sur le site de Econo-Ecolo



Accueil | Sites à visiter | Moteur de recherche écologique | Espace rédacteur | Mentions légales | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés