Econo-Ecolo
    >> 1ère visite

Aliments bio Marseille Bouches-du-Rhône

Les alimentations biologiques ont fortement gagné en popularité au cours des deux dernières décennies. Aussi, retrouvez sur cette page notre série de remarques et d'observation à ce sujet ainsi qu'une liste de professionnels à Marseille à même de répondre à vos besoins.

Entreprises Locales

Pour toutes informations relatives à cette page, contactez toutlocal.fr.
La Vie Claire
(049) 188-2069
114 traverse Serviane
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
sexe a domicile
(065) 049-4055
262 avenue de toulon
marseille, Bouches-du-Rhône
 
Krouna Latifa
(049) 181-5082
164 Rue Breteuil
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
Bataille
(049) 147-0623
25 place du Mont
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
Axodiet
(049) 133-3019
70 rue Grignan
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
La Padouane
(049) 169-0826
31 bd Padouane
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
Hennedrog (SARL)
(049) 102-8090
22 bd Marie Joseph
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
Biocoop Castellane
(049) 163-5286
87 rue Italie
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
BIOCOOP Bio Coin Joli Distrib agréé
(049) 117-0488
14 boulevard Gustave Ganay
Marseille, Bouches-du-Rhône
 
La Nuit Sans Faim
(049) 148-7537
25 bd Baille
Marseille, Bouches-du-Rhône
 

Son excellence la pomme de terre

Si la pomme de terre est un légume connu pour son prix d’achat très bas et ses multiples usages culinaires, elle l’est aussi depuis bien longtemps pour diverses utilisations de la fécule que l’on extrait de ce tubercule. En cuisine la fécule peut remplacer la farine mais les usages industrielles sont bien plus importants que ceux de l’art culinaire. Autrefois utilisée notamment pour fabriquer des colles ou entrer dans la composition de papiers et cartons, la fécule est aujourd’hui largement employée dans la confection de sacs plastiques biodégradables.

La fabrication de ces sacs en fécule de pomme de terre est très économe en énergie car la fécule est mise en œuvre et exploitée à 140°C au lieu des 180 nécessaire pour le travail du plastique. Elle est économe aussi car la densité du produit est de 15 à 20 ¨% supérieur, donc la quantité de matière nécessaire pour fabriquer un même sac est d’autant inférieure pour une matière plus résistante. Ces sacs sont réellement écologiques puisqu’ils se dégradent en 4 à 6 mois maximum en milieu naturel grâce à l’humidité et aux bactéries, tandis qu’il faut environ 400 ans pour détruire un sac plastique jeté dans la nature. Les agriculteurs voit donc là un nouveau débouché pour leur production d’autant que l’augmentation du prix du pétrole d’une part, et le développement de la fabrication de ces sacs, d’autre part (plus on produit moins cela coûte cher)...

Lire la suite de l'article sur le site de Econo-Ecolo



Accueil | Sites à visiter | Moteur de recherche écologique | Espace rédacteur | Mentions légales | Boutique | Contact
Copyright 2006-2011 Econo-Ecolo - tous droits réservés